Une Autre Gare

Une Autre Gare

Sans son TCHOU-TCHOU, ni son Pschitt,
Assise sur la moleskine,

J’avance de plus en plus vit’.
Tu sais c’qu’è t’dit la gamine :
Humm !!

J’tenais mes rêves au fond de mon blouson
Les poings serrés, jamais ne s’envoleront
Je les avais oubliés, mais demain,

Demain, peut-être… Ferm’ les yeux, trois, deux, un
Et c’est déjà demain



écrit avant 1996, dernière correction 11 septembre 2018
enregistré par Jean-Luc Beaujau en 1998 et monté le 1er juillet 2018 en format numérique

Spread the love / propageons l'Amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *