Seul Comme un Banc Sous la Pluie

Seul Comme un Banc sous la Pluie

Première partie

Seul comme un banc sous la pluie rassemble des variations de Haïkus sur la métaphore qui leur donne le titre.

Je n’avais jamais écrit de Haïkus alors qu’au boulot je baigne dans la culture nipponne, quand un ami avec qui s’engageait un « ping-pong littéraire », me demanda spontanément, tel que si ce devait être une évidence donc, avec une forme affirmative « Tu fais des Haïkus ? ». J’ai relevé en lui disant que j’allais m’y mettre pour mon premier envoi…

Alors voici pour tous, quand on est seul, amant, enfant, amoureux ou poète…ou encore, banc…

Je te les ai découpé en 2 parties pour te les rendre plus digestes mais, tu peux aussi actionner le bouton pause pour te le mâcher un peu avant le suivant. Une avocette t’indique chaque transition.
Voici la direction pour la deuxième partie si la première t’a plu. Dans le cas contraire, il se pourrait que la seconde te plaise plus !


écrit le 20 février 2017 et corrigé le 28 octobre 2018
enregistré le 29 octobre et monté le 20 novembre 2018 ; environ 12 heures de travail.

Comme je ne sais pas faire d’enregistrements à l’extérieur, il s’agit comme on peut le remarquer d’un montage opéré en glanant à La Sonothèque sous licence Creative Common


Pour soutenir le travail de Lyncée qui y passe des heures, c’est par ici sur Tipeee ou Paypall

Spread the love / propageons l'Amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pensée sur “Seul Comme un Banc Sous la Pluie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *