Top 5 des poèmes les plus écoutés à ce jour, une occasion de te les repasser si tu veux

Top 5 des écoutes du recueil Douceur à l’État Brut au 13 juillet 2020 au commencement du monde de pendant

à la découverte du tube de Lyncée !

Je te les classe de manière à suspendre ton haleine retenue le plus longtemps possible pour en augmenter d’autant ton plaisir.
En profite pour justifier l’ordre des publications en un précepte biblique plaçant les premiers en derniers pour leur apprendre un peu à vivre. Ah !

5ème position : À des années lumières ;

4ème position : Miroir, mon double miroir ;

3ème position : Triangolinons ;

2ème position : À trop tenter le diable ;

Le tube de Lyncée : Et si j’hurlais !

Ben quand même, les statistiques ont du bon ! Ce n’est pas tous les jours que l’on peux glisser “classer” et plaisir dans la même phrase.

C’était la dernière publication des statistiques de ce début du monde de pendant pour le balado de Lyncée et chouette écoute à toi, solo ou en bonne compagnie.

P.S. : Si tu as bien suivi, tu as remarqué que certains épisodes du classement des records découte figurent également dans celui très objectif des épisodes qui gagnent à être mieux connus. Je te laisse à tes déductions ou à l’indifférence à la suite de cette remarque qui ne présente qu’un intérêt somme toute assez limité.
P.P.S. : Ici, ceux des lecteurs les plus avisés dont tu es sans doute noterons qu’exceptionnellement, le postscriptum sait rester à sa juste place, et ne vient pas comme on le lit par trop de littérature insipide, accaparer toute la saveur du billet en décentrant le sujet que l’on soupçonne alors promptement de n’être plus que prétexte à ce dernier. Comme quoi le premier n’ai pas toujours le dernier à la fin !


Sous l’orage de la vie, en voir plus encore à la lumière de leur recueil Douceur à l’État Brut avant l’arrivée du son…

Méandres d’un 13 juillet de 2020 avec Lyncée

Veille d’une fête nationale quand le nationalisme me manque, que les sommes des patriotismes se sont tous annulés, qu’enfin des millions d’Euros en France demain et ailleurs bientôt ne vont pas partir en fumées pétaradantes et vaines autant qu’inutiles et polluantes, que la nuit fut brève dans un brin de tourment que je tente de pacifier depuis quelques semaines déjà, voici que, bon à rien d’autre, je me plonge dans les méandres statistiques du balado de Lyncée pour la première fois depuis son lancement en mars 2018.
Je ne t’en rapporterai que de grandes lignes et par bribes successives.
Je t’inviterai à l’action comme de commenter et noter les épisodes ou l’ensemble du balado sur le site, ton application ou ta plateforme favorite. Tiens, voilà que cet appel est déjà lancé !
Ben oui, dans les autres méandres de l’Internet ceux-ci, dont tu connais une part tout comme moi, Lyncée a grand besoin de se faire un peu plus repéré pour être lu et entendu. Ceci est propre à l’y aider car, sur le net, si on ne parle pas de toi, tu n’existe pas. Ce qui fait exister le plus ce dont on parle le plus ! Aussi absurde que ce soit, si tu veux plus de poésie dans ce monde virtuel, il est nécessaire d’en parler.

Accompagné de sa nouvelle secrétaire qui se reconnaîtra, il a mené une campagne de communication sur FaceBook que tu connais. Campagne assez mitigée forcément avec les scrupules et les limitations de ton serviteur, elle ne pouvait en l’absence de photo et vidéo être optimisée. Toutefois, elle a permis de voir la communauté des amis de Lyncée augmenter quelque peu sur ce réseau comme sur la lettre d’information de Lyncée. Merci à tous et merci de tous les relais que vous ferez des publications qui vous semblent valoir les quelques clics pour les faire connaître un peu plus.

Les temps du monde de pendant sont durs comme toujours (selon qui les vit), et si pour toi ils se vivent assez bien, que tu souhaites soutenir le travail de création pour la production sonore de ce contenu, c’est toujours possible en suivant les liens à dessein vers Tipeee ou Paypal.
Aucune monétisation ne viendra encombrer tes oreilles de publicités, ni même ta vue quand tu navigues sur lyncee.me et puis tant mieux !

J’en reviens aux premières bribes de ce qui peut éventuellement t’intéresser à propos de ton balado préféré (à ce que j’en sais) :

Douceur à l’État Brut cumule le plus grand nombre d’écoute. Normal, il est bien plus représenté que mon autre recueil qui ne compte que 15 poèmes.
– Presque la moitié des écoutes se font sur le site via un navigateur. Là, c’est une surprise pour moi qui, adepte du balado ne les écoute quasiment que sur mon application favorite podcast Addict.
– Tu écoutes le balado de Lyncée depuis 37 pays différents, quel voyageur tu fais ! Avec 3 pays francophones seulement dans les 10 premiers (je ne paie pas l’option qui permet d’avoir plus de statistiques) : France 79,6 %, Canada 1 %, Belgique 1 %. Un grand merci à tous, où que se nichent vos zoreilles ! Nos voisins suisses méritent tous nos prochains efforts de réclame…

Un peu plus de ces fameuse statistiques dans les prochaines nouvelles pour ne pas te lasser dès aujourd’hui !

Au plaisir


Sous l’orage de la vie, en voir plus encore à la lumière de leur recueil Douceur à l’État Brut avant l’arrivée du son…

Douceur à l’État Brut plus qu’audible, il est à présent palpable, visible et pour les plus curieux d’entre vous, lisible

Voici que tu peux désormais te procurer Douceur à l’État Brut pour vérifier de visu ce que tes zoreilles ont déjà pu entendre, et plus encore…
Deux fois plus de poèmes de Lyncée dans ce livre papier ou numérique que sur le balado car, un peu moins de la moitié est enregistrée pour le moment.
Sans compter le passe que représente cet achat vers le Carré VIP où le recueil n’a pas fini de produire pour toi petit veinard !

Puisque ce recueil est publié en autoédition, nantais ou de passage sur Nantes, une remise en mains propres ou à peu près s’envisage si tu es pressé d’acheter Douceur à l’État Brut. Si un lieu public a ta préférence, des rendez-vous publics s’organisent où Lyncée donnera de sa voix en te proposant la même transaction. La rubrique des évènements s’affiche dans le calendrier.

Dans la continuité de la vague virale que ta contagion diffuse déjà malgré toi, les plus avisés des libraires seront achalandés.

À bientôt

La boucle bouclée avec Destination Moelleuse

L’ensemble des poèmes de ce recueil qui a été enregistré en 1998 est publié ; Destination Moelleuse qui donne le titre du recueil boucle cette parution.

Une prochaine étape si un peu de fonds la permettent sera la numérisation de la bobine qui aura assurément une bien meilleure écoute à offrir que celle de la cassette qui, retrouvée, m’offrit de te la partager ici, librement.
Si d’aventure cela se peut, l’écoute en sera réservée aux membres du blogue.

Merci encore à Jean-Luc si il se trouve que tu me lises car, je ne sais comment te joindre aujourd’hui et, merci de votre attention à tous.

La rentrée s’augure laborieuse en évolutions techniques imposées notamment, pour lesquelles des coups de mains pourraient se voir bienvenus, si tu vois ce que je veux ne pas dire vraiment, tout en appelant vivement ici !
Technique, avec la création d’un espace membres dont tu verras l’utilité très bientôt, des modifs d’envoi de cette lettre imposées par le fournisseur du script bien que les motivations me sont encore assez obscures et, la dissociation du fil RSS du recueil dont la boucle est bouclée de celui en cours dont la boucle court toujours dès les prochaines publications qui ne sauraient tarder… Ce, à fins d’améliorer l’expérience balado que ton fabuleux destin t’a conduit à découvrir chez Lyncée.
Fort enthousiasmante également, avec la préparation du deuxième florilège des poèmes à voix toujours aussi nue.

comme j’ai travaillé un peu cet été, une surprise t’attend dans les semaines à venir mais là, je n’en dirai rien de plus, c’est sûr…pour le moment…

à bientôt donc, avec tous tes amis auxquels tu auras donner l’envie de butiner du côté de par ici à l’occasion de tous les barbecues, apéros et autres rencontres que tu t’es offert cet été ou bien n’importe quand, dans l’amour de la poésie, de l’authenticité, non sans une certaine dose de dérision dans l’introspection que tu braves sans peur depuis qu’on se connaît

Un haïku pour la planète – réhabilitation !

Votez pour vos haïkus préférés pour la planète…

Les liens après t’être donné la peine de lire deux haïkus de ma composition ! Tu ne croyais tout de même pas t’en tirer à si bon compte ?

Sales mômes

Saboteur de vie
Aveugles enfants sourds sans peur
Crevards innocents

Réhabilitation

Ce poème n’a pas été retenu et pourtant, il a ma préférence car, aujourd’hui, combien sont les efforts qu’il nous faut fournir pour continuer de dire qu’on ne savait pas !

Chauffe ma planète
Monte l’eau à nos fenêtres
Partitionne la vie

les liens pour voter…

Ben voilà, quand tu veux :
Les liens pour voter pour tes haïkus préférés au concours “Un haïku pour la planète” sont là, tout chauds…

tes votes pour la catégorie jeunesse

ceux pour la catégorie adultes


afin de ne pas t’influencer dans tes votes, ceux qui ont été retenu en première lecture ne seront publiés ici qu’à partir du 17 juin (fin des votes le 16).
Si tu veux me soutirer quelque information à leur sujet pour mieux les dénicher dans la liste des 125 qu’il t’ai offert de découvrir sur ce dernier lien, je te remercie de bien vouloir m’en soumettre en commentaires de l’article, la demande sous la forme d’un haïku ;-p
écris le 6 avril 2019

Un premier bilan teinté de sentiments

L’année s’achève dans le plaisir infini de revivre un peu du plaisir qu’il m’a été donné de te partager un peu de poésie de mon cru. Sous formes de balados que tu peux retrouver ici ; on dit aussi podcast mais, c’est pareil… comme à te les dire directement.

J’ai appris
que, motivé, je savais apprendre par cœur,
que je n’avais pas eu besoin d’un idiot pour m’apprendre à monter en mode basique,
que j’aurais bien besoin du savoir-faire d’un monteur aguerri pour un travail de meilleure qualité,
qu’à lire tes commentaires, mes propositions te touchent,
que j’aime beaucoup te les dire en public,
que j’ai la trouille aussi,
qu’il arrive que mon organisation ne t’offre rien parfois,
que quand-même, le rythme hebdomadaire c’est déjà soutenu avec le travail que ça demande pour t’en poster un,
que je ne sais pas trop bien qui s’est inscrit par mail et reçoit à chaque publication via une lettre en anglais de Blubrry podcasting au lieu de la lettre de Lyncée parce que j’avais mal réglé le truc au départ…,
que je ne sais toujours pas combien Lyncée a d’abonnés sur Itunes, ni si Lyncée est disponible sur google podcast… et tant de réglages qu’il me reste à comprendre dans le détail…,
qu’un technicien efficace serait le bienvenu pour toutes ces questions chronophages pour lesquelles ma motivation se situe à mie hauteur de la tige de la pâquerette,
que plusieurs fois tu t’es trouvé à deux clics de devenir le premier tipeur de Lyncée mais que quelque chose d’indicible et mystérieux t’auras retenu bien malgré toi,
que la page de Lyncée sur Facebook a permis de montrer les visuels de Lyncée tandis que des poèmes s’écoutent,
que des gentils pourvus d’yeux correctement reliés aux aires de l’orthographe pouvaient, en toute amitié, te signaler des coquilles présentent sur ces pages (je vous en remercie)
et, tant d’autres choses zencore…

Allons, trêve de bilan, voici pour le conclure, pour tes prochaines escapades pédestres ou intimes de nuit comme d’amour, avant trépas, , ma compilation de l’année avant que de plonger, ravi dans la suivante :

Le balado de Lyncée disponible dans votre bibliothèque de podcasts préférée

Référencement des balados de Lyncée

Bonjour,

Quelques heures de dactylements sur mon clavier et voici le balado de Lyncée disponible dans quelques bibliothèques de podcasts et non des moindres ! 😉
D’autres suivront ; n’hésitez pas à m’indiquer une source que vous utilisez habituellement et dans laquelle il manquerait vos poèmes préférés.

Lyncée sur Itunes Store

Lyncée sur le catalogue des podcasts de Google

Les balados de Lyncée sur Blubrry

Lyncée à présent disponible sur Stitcher

voici Lyncée sur Tunein