#jesuislà Pangolins

couverture Ebook Partout Charlie(s) #jesuis faite d'un grand haschtag stylisé.

Salut ! #jesuislà pangolins

Première date de la tournée 2023 du récital poétique #jesuislà pangolins by Lyncée, honoré de franchir à nouveau le seuil de ce café animé d’ambiances qu’on aime comme du calme aux heures matinales, à manger et à boire au brunch dominical ou des vers en pagaille des samedis après-midi sous les coups de 16 heures.

Gratos et sans réservation, viens avec un peu d’avance pour t’assoir, Lyncée à connu ce café débordant sur le trottoir des soirs de poésie où il est venu slamer.

S’il te reste un brun de monnaie après t’être offert un verre, et que le coeur t’en dit, comme sous l’envie d’aller plus loin et pourquoi pas avec du Lyncée sous ta couette, quelques recueils seront disponibles in situ.

Au plaisir


Le site du café des pangolins
Sa page Facebook

Un premier bilan teinté de sentiments

L’année s’achève dans le plaisir infini de revivre un peu du plaisir qu’il m’a été donné de te partager un peu de poésie de mon cru. Sous formes de balados que tu peux retrouver ici ; on dit aussi podcast mais, c’est pareil… comme à te les dire directement.

J’ai appris
que, motivé, je savais apprendre par cœur,
que je n’avais pas eu besoin d’un idiot pour m’apprendre à monter en mode basique,
que j’aurais bien besoin du savoir-faire d’un monteur aguerri pour un travail de meilleure qualité,
qu’à lire tes commentaires, mes propositions te touchent,
que j’aime beaucoup te les dire en public,
que j’ai la trouille aussi,
qu’il arrive que mon organisation ne t’offre rien parfois,
que quand-même, le rythme hebdomadaire c’est déjà soutenu avec le travail que ça demande pour t’en poster un,
que je ne sais pas trop bien qui s’est inscrit par mail et reçoit à chaque publication via une lettre en anglais de Blubrry podcasting au lieu de la lettre de Lyncée parce que j’avais mal réglé le truc au départ…,
que je ne sais toujours pas combien Lyncée a d’abonnés sur Itunes, ni si Lyncée est disponible sur google podcast… et tant de réglages qu’il me reste à comprendre dans le détail…,
qu’un technicien efficace serait le bienvenu pour toutes ces questions chronophages pour lesquelles ma motivation se situe à mie hauteur de la tige de la pâquerette,
que plusieurs fois tu t’es trouvé à deux clics de devenir le premier tipeur de Lyncée mais que quelque chose d’indicible et mystérieux t’auras retenu bien malgré toi,
que la page de Lyncée sur Facebook a permis de montrer les visuels de Lyncée tandis que des poèmes s’écoutent,
que des gentils pourvus d’yeux correctement reliés aux aires de l’orthographe pouvaient, en toute amitié, te signaler des coquilles présentent sur ces pages (je vous en remercie)
et, tant d’autres choses zencore…

Allons, trêve de bilan, voici pour le conclure, pour tes prochaines escapades pédestres ou intimes de nuit comme d’amour, avant trépas, , ma compilation de l’année avant que de plonger, ravi dans la suivante :