Enfant de Lumière

À ma maman, à ta maman, à nos mamans. À nos papas, aux amants de nos mamans, parce qu’on ne sait pas ce qu’elles nous cachent, à la nature, notre maman à tous…

Enfant de Lumière

Ou aussi, Enfants de Lumières, enfants de Lumière ; parlant de moi, je l’ai écris Enfant de Lumière. Tu l’écris comme tu veux, tu le vis comme tu peux. Souviens-t’en puis oublie-le. Deviens grand et lumineux, enfant de la vie. Que tu sois !


écrit le 30 novembre 2018 et corrigé un an plus tard
enregistré le 25 et monté le 27 mars 2020
N’ai pas su le proposer au slam virtuel du confinement de cette semaine là car, la technologie dépasse mes capacités employées au fond du jardin sur ce temps !
Publié dans le recueil Douceur à l’État Brut que tu peux dénicher par ici…

Spread the love / propageons l'Amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *